piquenique

LE GRAND PIQUE-NIQUE DES BATIGNOLLES

Evénement le dimanche 5 Juin 2016 dans le quartier des Batignolles : pique-nique géant au Parc Martin Luther-King. Pour l’occasion, Thierry notre vendeur de la boutique rue des moines, animera un atelier d’initiation à l’aromathérapie et aux huiles essentielles, de 13 h à 14 h. Cela sera une brève introduction à son dernier ouvrage « la bible Larousse des Huiles Essentielles », mais permettra à chacun de connaître les précautions de base et les conseils d’utilisation permettant un emploi facile des huiles essentielles.

Il y a 20 places, venez un petit peu avant pour être sûr d’y assister !

Le programme de la journée :

programme050616

Agriculture biologique  Site recommandé par Ousurfer.com

290px-Eleutherococcus-sieboldianus

L’Eleuthérocoque pour booster la mémoire

Moins connu que son cousin coréen (le célèbre Ginseng Panax ginseng), l’éleuthérocoque (Eleutherococcus senticosus) a pourtant une grande  réputation, et notamment celle d’avoir été consommé par les cosmonautes soviétiques pour résister aux effets des rayonnements cosmiques dans la stratosphère. C’est en effet une des grandes plantes adaptogènes, c’est à dire qui a la vertu de soutenir l’organisme en situation de stress (froid, rayonnements, fatigue, surmenage…), lui permettant comme le nom l’indique de s’adapter au stress, de résister.

Dans tous les milieux hostiles, l’être humain s’est toujours servi des plantes adaptogènes pour survivre et résister aux conditions les plus extrêmes, et ceci depuis l’aube des temps.

Eleuthérocoque racine

On l’utilisera lors d’une expédition sous des climats inhabituels (montagne, désert, tropiques…), en cas de stress (nouveau travail, agression…) et en période de fatigue et de surmenage (travaux, examens, compétitions sportives, maladie…). Il stimule les défenses immunitaires, il permet de se prémunir des affections virales et on pourra y penser en cas de convalescence ou de longue maladie. C’est aussi une des grandes plantes de la préparation des examens, car elle stimule la mémoire en favorisant l’oxygénation des cellules, en luttant contre la fatigue psychique et physique, en développant la concentration intellectuelle.

Il se prend en décoction matin, midi et soir (avant 17 h car elle est très tonique) en cure de 20 jours, en commençant de préférence une semaine avant la période difficile.

Pour le préparer, versez 1 cuillère à café de racines concassées dans une casserole d’eau froide, à raison d’un quart de litre, ou 4 cuillères à café pour 1 litre, et faites bouillir 5 minutes puis laissez encore infuser 10 minutes.

On peut aussi le trouver en poudre : 1 cuillère à café une fois par jour, ou en gélules (2 matin, 2 midi).

Eleuthérocoque racine

Il est contre-indiqué en cas d’hypertension, de maladies auto-immunes, pendant la grossesse et l’allaitement, ou en cas d’antécédents de cancers hormonaux. Très rarement, il peut présenter des effets secondaires à fortes doses ou à long terme, c’est à dire plus de trois mois (tachycardie, insomnie, maux de tête…) mais beaucoup moins que son cousin le ginseng.

cumin-noir-nigelle-bio

La nigelle protège de tout sauf de la mort !

C’est dans son Hadith que le prophète Mahomet a écrit cette phrase : « le cumin noir guérit toute maladie sauf la mort ». Connue dès l’Egypte ancienne (un flacon d’huile de nigelle a été retrouvé dans la tombe du pharaon Toutankhamon), la nigelle ou cumin noir (Nigella sativa), appelée encore kalinji, est utilisée depuis des siècles comme condiment dans la cuisine orientale, mais c’est aussi une plante médicinale très importante dans la médecine arabe.

Sous forme d’huile ou de graines, elle est utilisée contre les affections respiratoires, les dermatoses, les allergies mais aussi pour soutenir les défenses immunitaires. Les graines contiennent une huile (des acides gras poly-insaturés) une huile essentielle, des protéines, des minéraux et des principes actifs de la famille des alcaloïdes.

nigelle-cumin-noir-graine

Traditionnellement, la graine est utilisée pour favoriser l’allaitement, ou la digestion contre les ballonnements, les flatulences. Elle favoriserait également la venue des règles (emménagogue). Elle est préparée à raison d’une cuillère à soupe de graines broyées et mélangée à du miel, pour former une pâte : prendre une cuillère à soupe par jour le matin.

Antioxydante et antivieillissement, l’huile s’applique localement sur des problèmes d’eczéma, de psoriasis ou de mycoses (champignons). Elle peut s’avaler à raison d’une cuillère à café par jour, ou 2 gélules matin et soir pendant 3 semaines.

cumin-noir-nigelle-bio-huile-vierge

Les graines peuvent être préparées en tisane : versez une cuillère à café de graines pour une tasse (1/4 de litre), amenez à ébullition, faites bouillir 5 minutes puis laissez encore infuser 10 minutes. Buvez 2 à 3 tasses par jour jusqu’à disparition des symptômes.

Vous pouvez aussi avaler 1 cuillère à café de graines avec un verre d’eau, ou une cuillère de miel, notamment avant le coucher : c’est en effet un remède contre les ronflements !

LES SECRETS DE LA BADIANE

Badiane

La badiane ou anis étoilé

C’est le secret de la recette du pain d’épices. C’est elle qui lui donne son parfum anisé. Mais c’est aussi un remède antiballonnements. 

– Elle vient d’où ?

La badiane (ou Illicium verum), est une plante de la pharmacopée chinoise qui provient de la province du Jiangxi en Chine mais également du Vietnam, du Laos ou du Japon. Elle ne doit pas être confondue avec la badiane japonaise qui est toxique. Plus parfumé que notre anis vert, les chinois l’appellent Shikimi, et la font entrer dans le mélange aux cinq épices : badiane, poivre du Sichuancannelleclou de girofle,  et graines de fenouil. Son fruit entier forme une jolie étoile contenant les graines et qui lui donne son nom d’anis étoilé.

– Ses vertus

C’est un remède anti-ballonnements de premier plan. Sous forme de tisane (décoction), elle apaise les lourdeurs digestives, et soulage des gaz et flatulences. C’est un remède de l’aérophagie. Ces propriétés sont carminatives et antispasmodiques. Moins connu, elle peut être utilisée en cas de bronchite contre la toux grasse. Elle a une action fluidifiante sur les sécrétions. Plus étonnant, les laboratoires pharmaceutiques en extraient une molécule (l’acide shikimique) qui est utilisé dans l’un des rares médicaments antigrippal : le Tamiflu®,  obtenu après transformation chimique en phosphate d’oseltamivir. Mais ce n’est pas pour autant qu’une tisane de badiane vous protégera de la grippe ! Il faudra plutôt lui préférer le sureau ou le thym.

– Des recettes à faire soi-même

Une décoction de badiane après repas : 2 étoiles pour une tasse, bouillir 3 minutes et laisser encore infuser 10 minutes. Buvez 1 tasse après chaque repas.

Recette du pain d’épices :  250 g de miel corsé (Châtaignier par exemple) – 250 g de farine – 100 g de sucre intégral non raffiné – 1 sachet de levure – 1 cuillère à café de badiane réduite en poudre – 1 cuillère à café de muscade râpée – 1 cuillère à café de cannelle en poudre – 1 cuillère à café de gingembre en poudre. Cuisson 1 h

– Attention à … la badiane en poudre du fait de risque de contrefaçons. Il vaut mieux l’acheter chez votre herboriste, c’est une garantie de qualité et de traçabilité !

pain-d-epices

Desmodium+adscendens+%284%29

UN PROTECTEUR DU FOIE : LE DESMODIUM

130770-15

Parmi nos organes filtres (reins, intestins, foie mais aussi la peau. C’est ce que l’on appelle les EMONCTOIRES), notre foie est souvent bien malmené aujourd’hui : abus d’alcool, de matières grasses ou encore de médicaments.

On pense souvent à drainer notre foie au changement de saison, au Printemps en particulier :

le Printemps est la saison de l’élément BOIS pour les Chinois, et est traditionnellement associé au FOIE.

Mais il faut garder à l’esprit qu’on ne draine pas un organe qui souffre : il faut en priorité le régénérer, et c’est ce que permet le Desmodium adscendens une plante de l’Afrique Equatoriale, mais dont il existe des espèces en Amérique Latine. Et le desmodium est hépato-protecteur.

On peut aussi employer sous nos latitudes les graines de Chardon-Marie (Silybum marianum).

desmodium-tisane-11

Le DESMODIUM a pour action de régénérer les cellules hépatiques, il régularise le taux de transminases, et de gamma GT, et soutient la fonction hépatique en cas d’hépatite A ou B, d’alcoolisme, ou de traitement médicamenteux de longue durée. Introduit en France par le professeur Tubéry, le desmodium est souvent recommandé pendant un traitement de chimiothérapie, pour réduire les effets secondaires (nausées, fatigue, hépatotoxicité ou cirrhose médicamenteuse).

Il est aussi, et c’est moins connu, efficace contre les allergies.

Vous le trouverez disponible en tisane, poudre, gélule, ampoule, ou extrait aqueux, sans alcool.

Pensez-y à l’approche des fêtes de fin d’année !!